Compositeur issu du field-recording et de la musique drone, Jean-Baptiste Masson s’est tourné depuis le début des années 2010 vers la musique instrumentale. En parallèle, il collabore depuis plusieurs années avec différents laboratoires de psychologie et cognition de la musique en France et en Belgique, sur des thématiques de recherche musicale appliquée à la santé (développement de dispositifs associant musique et geste à destination des personnes atteintes de maladies neuro-dégénératives, musique sédative). Il est actuellement en doctorat à l’université de York et travaille sur les conditions d’établissement de la musique électronique au sortir de la Deuxième Guerre Mondiale.

De 2017 à 2019, Jean-Baptiste Masson est compositeur associé à Why Note (Dijon), pour la composition de différentes pièces et le développement d’actions de médiation autour de la musique de création.

 

Crédit photo : Juliette Mock